DUTHEIL Régis et Brigitte

DUTHEIL Régis :
Agrégé de médecine (section physique) professeur de physique et de biophysique à la Faculté de Médecine de Poitiers, il s’est consacré de 1973 jusqu’à sa mort à la recherche en physique fondamentale. Il a  publié en 1969 "L’initiation à la physique relativiste" aux Editions Gauthier-Villars, et, en 1992 "La Médecine superlumineuse" aux Editions Sand. Il est également l’auteur de nombreux textes, notamment pour la Société Royale des Sciences de Liège. Il était membre de la Fondation Louis de Broglie.
DUTHEIL Brigitte :
Née en 1960, ancienne élève de l'École normale supérieure, professeur de lettres classiques, Brigitte DUTHEIL a écrit plusieurs ouvrages sur les EMI (Expériences de Mort Imminentes), sur la conscience, les rapports du corps et de l'esprit, en collaboration avec son père, le professeur Régis DUTHEIL. Elle est membre de deux association de recherches sur la vie après la mort et de parapsychologie : le CEEMI (Centre d'Études des Expériences de Mort Imminente) et l'USFIPES (Union Scientifique Francophone d'Investigation Psychique et d'Études de la Survivance).

41DAQ1ZP1TL._SX314_BO1,204,203,200_.jpg

L'homme superlumineux

La structure de notre conscience et celle de l'univers : une problématique au cœur des préoccupations des physiciens d'aujourd'hui. Grâce aux nouveaux accélérateurs de particules, les physiciens arrivent à propulser des particules (les tachyons) à une vitesse proche de celle de la lumière (300 000 km par seconde). A ces vitesses extrêmes, les lois qui régissent notre univers n'ont plus cours. Le Pr Régis DUTHEIL a montré par ses calculs et ses travaux que la théorie de la relativité n'était pas incompatible avec celle des tachyons, à condition de considérer une double réalité, l'une sous-lumineuse, l'autre super-lumineuse.
La première est celle de notre monde où le temps va du passé au futur en suivant le rythme des événements. La seconde est celle d'un univers complémentaire et symétrique au nôtre, qu'il a baptisé "espace-temps superlumineux", où la lumière peut se déplacer de 300 000 km/s à l'infini, où tout est instantané. Notre notion de temps n'existe donc plus et l'être superlumineux peut se déplacer d'un bout à l'autre de l'espace.
Cet univers n'est constitué que d'informations et de conscience : toutes les informations (passé, présent, futur) et la conscience de toute l'humanité. C'est une thèse qui rejoint les intuitions de certains philosophes de l'Antiquité et bouleverse les notions mêmes de naissance et de mort.