SHELDRAKE Rupert

Rupert SHELDRAKE est Docteur en sciences naturelles à l'université de Cambridge et chercheur titulaire à l'Institut des sciences noétiques de Californie .Biologiste le plus novateur de notre temps, spécialiste de biochimie et de biologie cellulaire, il fait aujourd'hui partie de l'équipe scientifique de l'Institut international d'Hyderabad en Inde.et est mondialement connu grâce à ses théories sur les "champs morphogénétiques".

SHELDRAKE 1.jpg

Les pouvoirs inexpliqués des animaux

Dans le monde entier, des milliers de propriétaires d'animaux témoignent : des chiens retrouvent le chemin de leur maison alors qu'ils en étaient séparés de centaines de kilomètres. D'autres hurlent au moment précis où leur maître meurt. Des chats consolent des malades. Des chevaux sentent l'imminence d'une catastrophe. Des perroquets, des pigeons, des moutons et même des poussins démontrent des facultés hors du commun : télépathie, voyance, télékinésie, don de guérison. Comment expliquer ces phénomènes ? Au terme d'une étude de cinq années, Rupert Sheldrake, biologiste célèbre, prouve l'existence d'un lien invisible unissant les humains, les animaux et l'environnement. Il nous livre des histoires étonnantes,

souvent émouvantes, et explique comment mesurer les capacités psychiques de son animal.

Sommaire

  • Les liens entre l'homme et l'animal

  • Ces animaux qui savent quand revient leur maître

  • L'empathie animale

  • Intentions, appels et télépathie

  • Le sens de l'orientation

  • Prémonitions animales

SHELDRAKE 2.jpg

Réenchanter la science

Le biologiste Rupert Sheldrake nous livre, dans Réenchanter la science, sa théorie de la "résonance morphique" et de son champ d'énergie qui fit grande polémique mais qui est depuis repris par nombre de spécialistes en physique quantique. En revisitant les vieux postulats de la science érigés en dogmes intouchables – sur les lois de la nature, sur la matière, sur les phénomènes "paranormaux" ou sur la conscience – il démontre dans cet essai aussi remarquable que subversif l'urgence d'une indispensable régénération de la science.
A travers ce texte passionnant, Rupert Sheldrake nous lance aussi une invitation à imaginer un monde nouveau.

SHELDRAKE 3.jpg

L'âme de la nature

En explorant les origines de notre culture, Rupert Sheldrake, scientifique anglais de renommée internationale, spécialiste de biochimie et de biologie cellulaire, cherche à comprendre comment l'homme en est arrivé à considérer la nature comme une entité inerte. Il montre que si la conception mécaniste a voulu tourner le dos aux superstitions ancestrales, elle est à son tour devenue dogmatique et sclérosée.

La science du XXe siècle, cependant, a remis en question cette vision réductionniste du cosmos. Les notions d'indéterminisme, de spontanéité et de chaos ont balayé les vieux schémas. Ce que les traditions spirituelles considéraient comme des puissances invisibles paraît correspondre à une infinité de champs dont nous ne connaissons qu'une partie infime champs électromagnétiques, électriques, morphiques...

On redécouvre aujourd'hui que le cosmos possède une force créatrice, qu'il est capable de s'autodéterminer, en somme qu'il est un être vivant. Cette passionnante réflexion éclaire quelques unes de nos préoccupations actuelles et ouvre la voie à une nouvelle approche scientifique où l'homme serait réconcilié avec son milieu naturel.

Sommaire

LES RACINES HISTORIQUES

  • Mère Nature et la désacralisation du monde

  • La conquête de la nature et le clergé scientifique

  • Le retour à la nature

LA RENAISSANCE DE LA NATURE EN SCIENCE

  • Le monde physique redevient animé

  • La nature de la vie

  • L'évolution cosmique et les habitudes de la nature

LA RENAISSANCE DE L'ANIMISME

  • La Terre redevient vivante

  • Temps et lieux sacrés

  • Le renouveau de Dieu

  • La vie dans un monde vivant.

Une nouvelle science de la vie.tiff

Une nouvelle science de la vie

Quelle est la nature de la vie ? Comment les formes et les instincts des êtres vivants sont-ils déterminés ? L'ouvrage de Rupert SHELDRAKE "Une nouvelle science de la vie" suggère des réponses originales et révolutionnaires à ces questions éternelles. A la différence de la conception mécaniste du monde qui postule l'existence de lois immuables, SHELDRAKE propose une approche organiciste ou évolutive de la nature. Il porte à la connaissance du public une série d'expériences tout à fait surprenantes qui remettent en cause les certitudes des biologistes : si un animal, tel un rat de laboratoire, apprend un nouveau type de comportement, les rats similaires suivants apprendront plus facilement le même type de comportement. Et si de nombreux rats sont entraînés à réaliser une tâche nouvelle dans un laboratoire de Londres, leurs congénères, dans d'autres endroits du monde, feront de même. Il se produit dans le règne animal, comme dans le règne végétal ou humain, une transmission de l'information qui échappe aux paramètres connus et qui semble se jouer de l'espace et du temps. SHELDRAKE a compris que l'heure d'une nouvelle biologie avait sonnée. Son hypothèse dite de "la causalité formative" qui fait intervenir la présence d'un soi conscient et d'une mémoire créative immanente à l'univers reconsidère les problèmes de l'évolution, de l'origine de la vie, de la morphogenèse, de l'hérédité et de l'instinct.