Le disparu de Villemoustaussou (suite)
andre almerge.tiff

On comptait beaucoup sur moi pour préciser le lieu où il pouvait se trouver ou bien pour indiquer, si je le pouvais, la direction qu’il avait prise.

Après une journée de travail, je pouvais dire aux personnes qui étaient en ma présence, et avec beaucoup de ménagements :

  • la personne recherchée est morte. On trouvera son corps, non loin de son domicile, dans la commune même de Villemoustaussou.

 

Devant une révélation aussi précise et brutale, malgré mes précautions, je comprenais bien que mes visiteurs ne pouvaient admettre ma conclusion.

Ils réagirent avec vigueur en me disant que je me trompais certainement

Maurice Grammont était bien vivant. Il avait fait une fugue et il devait se trouver à ce moment précis près du Château de Lastours.

  • C’est une voyante "extra-lucide" et très célèbre que nous avons consultée. Elle l’a affirmé. C’est vrai.

 

Je suis très susceptible. En d’autres circonstances ma réaction aurait été très vive. Comprenant leur peine et leurs espoirs vains, je leur conseillai de se rendre au Château de Lastours.

Cette voyante "extra-lucide" avec des dons aussi incomparables avait certainement raison d’affirmer que Maurice Grammont était vivant et qu’on allait le retrouver. Ils me quittèrent visiblement apaisés. On le retrouva en effet. Mais pas vivant. Le bonhomme avait quitté sa maison et ses lapins pour aller ramasser de l’herbe et les nourrir. Il n’était pas allé bien loin. Il s’était affaissé et était mort tout près de son domicile et de son village.