ALMERGE André
Extraits tirés de son livre «Le fils du puisatier»
andre almerge.tiff

01/

Saïgon 1955

J’avais loué un appartement au Sergent-Chef Dominguez, en garnison à la caserne Laperrine à Carcassonne. Bien entendu, j’avais souvent eu l’occasion de m’entretenir avec lui de l’essentiel de mon activité. Il y prêtait beaucoup d’attention. Il jouait au Tiercé. Il savait que j’avais prédit qu’un cheval, presque inconnu alors, deviendrait un jour très célèbre....

03/

Un drôle de toubib

Je retrouve Palaja dans mes souvenirs sur la route des vendanges, je revois les maisons grises aux toits vermeils, perdues dans un labyrinthe de petits chemins parfumés. Un village silencieux, tranquille, heureux...

02/

Le disparu de Villemoustausou

La famille de Maurice Grammont qui habitait Villemoustaussou, manifestement très inquiète par sa disparition, vint me voir pour me supplier d’intervenir. Il avait quitté son domicile rue de l’Horloge à Villemoustaussou, et toutes les recherches entreprises étaient demeurées vaines...

04/

J'ai convaincu un juge

Dès que je dispose de quelques moments de liberté, je vais à Rennes-le-Château chez mon ami Henri, qui a été tant de fois le témoin de mes expériences. Je m’y sens bien. L’amitié d’Henri m’est précieuse...